Accueil > Patrimoine > Pigeonniers

Pigeonniers

Pigeonnier de Notre Dame, VERDUN SUR GARONNE

Pendant longtemps le droit de posséder un colombier fut un privilège de la noblesse, un signe extérieur de pouvoir.
Ce n'est qu'après la Révolution que l'on vit s'ériger dans nos campagnes une multitude de pigeonniers devenus alors symbole de liberté conquise.

Il y a environ 160 pigeonniers dans le canton.
Véritable trésor culturel, nous vous proposons , lors de vos balades, de vous arrêter un instant pour en admirer quelques uns.


 

 

 

Un intérêt économique

L'élevage du pigeon avait un double objectif:
- la colombine : cette précieuse fiente fut jusqu'au XIXe siècle le meilleur engrais pour fumer les terres.
- la viande: fort appréciée, elle agrémentait parfois le repas du dimanche mais surtout elle constituait une source de revenus complémentaires.
 

Architecture

Avant tout utilitaire le colombier est construit pour accueillir des pigeons en leur offrant confort et sécurité.
Il est orienté de manière à ce que les plages d'envol soient à l'abri des intempéries. Ces percements sont juste assez grands pour laisser passer le pigeon, interdisant ainsi l'accès aux rapaces. Le "capel" et la "randière constituent une protection supplémentaire en empêchant les rongeurs de monter jusqu'aux ouvertures.
Les murs intérieurs du pigeonnier sont tapissés de trous (appelés boulins), en pierre ou en bois, qui sont destinés à la ponte des oeufs. Ces nids sont parfois remplacés par des paniers en osier.

Construction proportionnelle à la richesse de son propriétaire, le colombier est décliné dans une incroyable diversité de modèle. Véritable petit monument architectural, rien n'est laissé au hasard: toiture, faîtage, piliers, plage d'envol, matériaux utilisés...font l'objet d'attentions particulières.
La Communauté de communes possède un grand nombre de pigeonniers, surtout le "pied de mulet", son nom est dû à l'aspect esthétique de sa toiture qui de profil ressemble fortement à  un "pied de mulet".

 

Verdun sur Garonne

 Au rond point du supermarché: maison sur la droite, pigeonnier grenier, panneaux de bois.

  Derrière la caserne des pompiers : pied de mulet  (19ème) avec 2 pans sur arcades.

  A Notre Dame de  la Croix : chemin de Montinal , tour à lanterneau  (18ème)  sur arcades murées + tourelle d'escalier.

  Moulin à vent sur la route en allant vers  Notre Dame  : tour ronde évasée vers le bas, en brique , toiture refaite, les ailes ont disparues.

  Puits au centre de la place  (19ème) : margelle carrée, en briques et pierre  de taille.

  Lieu-dit les Najats : puits couvert (18ème) : petit édifice carré en brique , 4 piliers d'angle chapiteaux de style ionique.
      Coupole en demi-sphère surmontée d'une flamme.

  Lieu-dit Encessoy : pigeonnier double, toits carrés. 

  Entre le gymnase et la maison de retraite : pigeonnier à versants brisés.

  Lieu-dit Guiraudis  (en direction de Grenade) : ensemble rural du 19 ème siècle : puits couvert de plan carré en brique toit à 2 pentes, 
      pigeonnier de type pied de mulet , pavillon isolé de plan carré.


  Lieu - dit Les Jumelles (belle bâtisse à arcade) ferme du 19ème : pied de mulet de milieu.        
 
  Lieu-dit              Destarac: pigeonnier attenant,  pied de mulet  alternance de galets et de briques.

   Quartier du Barry, pied de mulet avec tourelle attenante. 

 

 

 Aucamville

 

  Le pigeonnier fait partie d'un ensemble rural, à l'est du village.Pigeonnier à lanternon de plan carré, flanqué d'une tourelle d'escalier au nord,
      mansardes à fronton.

        Moulin à eau sur le Marguestaud visible de la D3

          Lieu-dit Guillou (sud -est du village) : moulin à vent du 17è ou 18ème siècle, tour ronde évasée vers le bas, murs en brique.

                            Chemin de la Verdunerie : pied de mulet  (photo)

 

 

 

Savenès

 

     Lieu -dit Trauquebise (village, au garage prendre à droite): pigeonnier de côté, toiture à versants brisés. 

     Au centre du village, château de Fourcaran : pied de mulet à 2 pans, côté rue pigeonnier en encorbellement.   

     A proximité de l'église et du château de Lassalle : 2 anciens moulins à vent (19ème ) transformés en pigeonniers encadrant un immeuble.


 

 

 

Beaupuy

   Lieu - dit Pejouan ; pigeonnier de côté

   Pigeonnier attenant à l'église (photo)

 


Bouillac 

 

  Au village : tour à lanterneau, pigeonnier du 18ème siècle, sur arcades (en parties murées).

    Au village à lanterneau, versants brisés.

  Lieu-dit         Liel  L   C roustet ; pied de mulet sur toiture, de côté.

     Sur la  D 55, 200m après  Bouillac en allant vers Lagraulet, moulin de type traditionnel

     Au sud du village, sur la route de StSalvy (1744): tour carrée à lanternon  avec mansarde au sud. Le pigeonnier sert de porche d'accès à un jardin.

     St Salvy : Ancien puits couvert avec manivelle en bois et vieille pompe sur le côté. Sur le côté de l'église.

      En prenant la D62, dans un champ en face d'une grange, un puits couvert par une voûte en brique

     Sur la D 55, 100m après Bouillac en allant vers St Sardos, moulin à vent de type traditionnel sans toiture (18ème s).

     Grand Selve :  Tour octogonale (19ème s) en brique. Aux deux tiers de sa hauteur, chacun des côtés est percé d'une ouverture en demi-cercle

 

 

 
 

 
Saint-Sardos

 

Demeure du "jardin de Sylvie" : pigeonnier attenant double, toiture à versants droits.

 

Près du cimetière : tour carrée (19ème s) en brique. Toit à 4 pentes avec 2 mansardes.

Moulin à vent : au nord-ouest du village (17ème s) haute tour ronde en brique transformée ultérieurement en pigeonnier

 


 Bourret

 

         Sur la butte dominant le village: petite tour carrée (17ème s), en encorbellement, toit à 4 pentes.

      Lieu-dit Bernadet sur le chemin des Gabachoux : pigeonnier début 19ème siècle

             A la sortie du village : tour carrée (18ème s), lanterneau et mansarde à fronton.

 
 

 
Mas-Grenier

 

   Lieu-dit les Berdots (nord-ouest) : pigeonnier (18ème s), tour carrée en brique. Rez de chaussée à arcades murées,
     toiture à lanternon à mansarde.

  Au village, rue croix de Maillet : pigeonnier attenant double.

   Sur la  place : fontaine (18ème s) : édifice  carré en brique terminé  par une corniche  moulurée. Au-dessus lanternon à 4 pentes,
      surmonté d'un vase décoré en terre cuite.    

     Au sud du village, en face du groupe scolaire: tour carrée (18ème s) en brique. Haute toiture à 4 pentes,
      avec mansardes à fronton au midi et à l'est. Faîtage en terre vernisée. (photo).

      Au sud du village, dans un jardin : type pied de mulet, cadran solaire peint sur la façade sud.